750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le tablier de ma Grand Mère

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Le tablier de ma Grand Mère

En surfant sur Internet, j’ai trouvé par hasard ce texte qui m’a bien touchée et je voulais vous le faire partager: 

 

HISTOIRE DU TABLIER

DE GRAND-MÈRE !

Je crois que les jeunes d’aujourd’hui ignorent ce qu’est un tablier...  

Vous souvenez-vous du tablier de votre grand-mère ! 

Les mères et grand-mères portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes de rechange.  

En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier habituellement en coton qu’une robe, une blouse ou une jupe, faites d’autres tissus.  

Le principal usage du tablier de grand-mère était donc de protéger la robe, mais en plus de cela:    

il servait de gant pour retirer un plat brûlant du fourneau, bien avant l’invention des « mitaines à fourneau ».

Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer,  

et parfois les œufs à moitié éclos, que maman déposait dans un fourneau tiède afin de faciliter leur éclosion.  

Quand il y avait de la visite, le tablier servait d'abri aux enfants timides… d’où l’expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère» .

Par temps frais , maman le relevait pour s’y emmitoufler les bras et les épaules. > > Par temps chaud, alors qu’elle cuisinait devant le poêle à bois, elle y épongeait la sueur de son front.  

Ce bon vieux tablier faisait aussi office de soufflet, alors qu’elle l’agitait au dessus du feu de bois pour le ranimer.  

C'est lui qui servait à transbahuter pommes de terre et bois sec jusque dans la cuisine.  

Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes ; après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.  

En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. 

Quand des visiteurs arrivaient à l’improviste, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l'heure du repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, c’était signe que le dîner était prêt,

et les hommes aux champs savaient qu'ils devaient passer à table.  

Grand-mère l'utilisait aussi pour sortir la tarte aux pommes du four et la poser sur le rebord de la fenêtre, afin qu'elle refroidisse ;

de nos jours sa petite fille l’y pose aussi, mais pour la décongeler...  

Autres temps, autres meurs!  

Il faudra de bien longues années, avant que quelqu'un invente un vêtement,

qui puisse rivaliser avec ce bon vieux tablier utile à tant de choses.  

 

Danger ?  

On deviendrait bien fou aujourd’hui rien que de songer à la quantité de microbes qui pouvaient s’accumuler sur le tablier en une seule journée !  

En réalité ,  

a seule chose que les enfants de l’époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman,     

c’est de l’amour ! 

heartheartheart

 

 

Publié dans Mes astuces

Partager cet article
Repost0

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Encore une tarte vraiment bien gourmande : on en raffole ! Une préparation en 5 minutes si on utilise des produits du commerce déjà tout prêts. Sinon, comme moi il faudra faire la pâte brisée, casser les noisettes, les torréfier puis enlever la peau et enfin les mixer, mais pour un super résultat !

 

Pour 6 personnes :

  • 1 pâte brisée
  • 1 œuf
  • 100g sucre
  • 20cl crème
  • 200g noisettes moulues
  • 40g noisettes en petits morceaux pour la décoration sur la tarte

Four à 180°c

 

Dans un saladier, mélanger l’œuf et le sucre, puis ajouter la crème et enfin la poudre de noisettes

Foncer un moule à tarte avec la pâte brisée. Couler la préparation à la noisette dans le moule, saupoudrer des éclats de noisettes et enfourner pour 30 minutes.

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Pour ma pâte brisée que je fonce dans un moule de 22cm de diamètre:

150g de farine, 75g de beurre, 5cl d’eau et 1 CàS de sucre

 

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Publié dans Desserts

Partager cet article
Repost0

Sablés aux fraises et au Nutella

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Sablés aux fraises et au Nutella

Hyper simple à préparer et super bon à goûter, ces sablés feront un dessert très joli à présenter.

De plus ils peuvent se conjuguer avec beaucoup d’autre fruits : framboises, banane, poire, kiwi, pommes caramélisées au beurre etc.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 12 sablés bretons ou autre biscuits ou galettes (compter 25g de biscuit par personne)
  • 40g de beurre
  • 4 CàS de Nutella ou de pâte à tartiner
  • quelques fraises
  • de la chantilly toute prête ou crème entière avec du sucre
  • du chocolat à râper ou du cacao en poudre pour la décoration

 

Préparer en premier la base du sablé : c’est la seule chose à préparer un peu à l’avance pour qu’elle ait le temps de durcir.

Écraser les galettes bretonnes (ou les mixer dans un petit mixer) . Ajouter le beurre fondu et mélanger afin d’obtenir comme une pâte à crumble (genre sablage)

la répartir dans les emporte pièces que l’on aura posé sur une silpat au autre papier sulfurisé.

(si vous le faites directement dans les assiettes de présentation, le sablé risque de « coller » à l’assiette) et tasser afin d’aplanir ce socle. Passer au frigo pour au moins 1/2 heure.

 

Sortir les sablés du frigo, retirer les emporte pièce, et mettre les sablés sur le plat à servir ou directement dans les assiettes à dessert.

Mettre une cuillère à soupe de Nutella dessus et bien l’étaler.

Disposer harmonieusement les fraises coupées en rondelles.

Mettre un peu de chantilly dessus et saupoudrer de chocolat.

On peut toujours décorer avec des feuilles de menthe…

 

Sablés aux fraises et au Nutella

Mes conseils : mes emporte pièces pour cette recette font 8 cm de diamètre, et les paquets de galette bretonne pèsent 125g, j’ai donc, une fois, mis tout le paquet et finalement le résultat fut que j’ai trouvé le socle trop épais.

De même, une autre fois j’ai utilisé des palets bretons, trop gras et sucrés , résultat moins craquant, donc moins terrible.

Publié dans Desserts

Partager cet article
Repost0

Tourte au poulet et petits pois

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Tourte au poulet et petits pois

Une belle surprise a apporter sur la table : l’ouvrir et la partager.

Je prépare volontiers cette recette avec une cuisse de dinde, car ses morceaux sont beaucoup plus tendres que le blanc de poulet qui est plus sec.

Il faudra s’y prendre à l’avance, car la cuisson est plus longue, de plus j’attend que la cuisse refroidisse pour la désosser sans me brûler les mains et enfin pour couper la chair en morceaux.

 

Pour 4 personnes

 

  • 1 cuisse de dinde (environ 600g) ou 4 blancs de poulet
  • 1 pâte feuilletée
  • 200g de petits pois (surgelés)
  • 40g de beurre
  • 40g de farine
  • bouillon de volaille (environ 50cl)
  • 1/2 citron
  • Thym, laurier, sauge…
  • sel, poivre

 

Dans une grande casserole, mettre la cuisse, ajouter le bouillon de manière à ce que la cuisse soit bien immergée. Ajouter les herbes et le citron coupé.

Tourte au poulet et petits pois

Faire cuire pour 1h à petit feu.

Sortir la cuisse du bouillon et la laisser refroidir.

Chauffer le four à 180°c

Désosser la cuisse et couper la chair en cubes.

Si vous utilisez des blancs de poulet, les mettre à cuire 10mn dans le bouillon, les retirer et les couper en cubes.

Pendant le temps de découpe, laisser le bouillon sur le feu afin de le laisser réduire.

Dans une autre casserole, sur feu doux, faire fondre le beurre, puis ajouter la farine et la faire cuire pendant 2 minutes. Ajouter enfin petit à petit du bouillon jusqu’à ce qu’il ait la consistance d’une béchamel légère.

Ajouter à cette béchamel les dés de poulet ainsi que les petits pois. Mélanger bien le tout et le verser dans un plat creux allant au four.

Tourte au poulet et petits pois

Recouvrir avec la pâte feuilletée, couper les morceaux de pâte en trop, et rentrer les bords dans le plat.

Tourte au poulet et petits pois

Passer au four 20 à 30 minutes, juste pour bien cuire la pâte car tout le reste est déjà cuit.

Retirer dès que la pâte est dorée et servir.

 

Tourte au poulet et petits pois

Publié dans Volailles

Partager cet article
Repost0

Olives marinées aux herbes

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Olives marinées aux herbes

Voilà comment on peut transformer une simple boite d’olives vertes en un délicieux apéro.

Mon conseil est de prendre des olives dénoyautées, comme cela la marinade pénètre bien dans la chair des olives et bien sur plus elles marine plus elles ont du goût !

 

  • 1 pot d’olives vertes dénoyautées (environ 160g net égoutté)
  • 3 gousses d’ail
  • des herbes de Provence
  • 3 CaS de vinaigre balsamique
  • de l’huile d’olives
  • du piment d’Espelette
  • sel et poivre

 

Égoutter les olives et les placer dans un bocal (transparent c’est mieux, cela permet de bien voir le mélange à l’intérieur, je prends donc un pot de confiture)

A l’aide d’un presse ail, écraser l’ail et ajouter la pulpe dans le pot, si vous n’avez pas de presse ail, vous pouvez l’écraser ou le hacher à l’aide d’un couteau.

Mettre du piment, du sel et du poivre, des herbes de Provence, les 3 cuillères de vinaigre balsamique et ajouter jusqu’à mi hauteur du pot, l’huile d’olive.

Bien fermer le pot et le secouer.

Entreposez le pot au frais et n’hésitez à le secouer pour bien répartir la marinade dans les olives .

Au bout de 2 à 3 jours (et après une dizaine de secouage! Chaque fois qu’on ouvre la porte du frigo) le mélange est bien réparti, vous pouvez commencer votre Apéro !!!

Olives marinées aux herbes

Publié dans Apéritif

Partager cet article
Repost0

Galettes de Pommes de terre à l’emmental

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Galettes de Pommes de terre à l’emmental

Voilà un accompagnement de galettes ou les pommes de terre ne sont pas râpées mais en purée avec des petits cubes d’emmental qui les rendent si moelleuses.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 400g de pommes de terre
  • 20cl de crème liquide
  • 80g de farine
  • 2 œufs
  • 150g d’emmental (ou gruyère, comté…)
  • sel, poivre

 

Peler et couper les pommes de terre en petits dés et les faire cuire dans une casserole d’eau salée. Compter au moins 10mn, et vérifier la cuisson puis égoutter les.

Pendant ce temps, couper l’emmental en tout petits dés (2 à 3 mm de coté)

A l’aide d’un presse purée ou d’une fourchette écraser les pommes de terre, ajouter la crème, la farine, les 2 œufs et mélanger.

Rajouter les dés d’emmental et assaisonner.

On peut rajouter aussi des herbes ciselées (facultatif)

Dans un poêle chaude, avec un peu d’huile d’olive, à l’aide d’une cuillère à soupe faire des galettes avec l’appareil et le laisser dorer des deux cotés.

Galettes de Pommes de terre à l’emmental

Servir avec une salade ou en accompagnement de poisson ou viande.

 

Avant de servir on peut garder ces galettes au four à 150°c

 

 

Galettes de Pommes de terre à l’emmental

Publié dans Légumes

Partager cet article
Repost0

Pommes de terre cuisson allemande

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Pommes de terre cuisson allemande

Voilà déjà un moment que je prépare cette recette et qu’elle a toujours autant de succès !

Je voulais donc, tout simplement, vous la partager car elle est très goûteuse et « originale » : Les pommes de terre cuisent dans une béchamel pour un résultat hyper fondant.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 100g de lardons allumettes
  • 1 oignon
  • 5g de beurre
  • 5g de farine soit une CàS de farine
  • du lait
  • 600g de pommes de terre
  • du thym
  • sel, poivre, muscade

 

Peler les pommes de terre, les couper en cubes et réserver.

Dans une casserole à fond épais faire rissoler les lardons avec l’oignon ciselé.

Ajouter le beurre, puis la farine, et la faire cuire à petit feu.

Ajouter enfin un peu de lait pour commencer la béchamel.

Ajouter les pommes de terre et du lait à hauteur.

Saler, poivrer, muscader et ajouter du thym.

Pommes de terre cuisson allemande

Laisser mijoter au moins 30 minutes en remuant de temps en temps

En fonction de la sorte de pommes de terre, de la tailles des cubes, il faudra continuer de cuire encore quelques minutes et augmenter le feu jusqu’à ce que les pommes de terre aient bien absorbées la béchamel.

Garder au chaud jusqu’au moment de servir et saupoudrer d’herbes (ciboulette ou persil)

 

Mon avis : je ne mets des lardons que pour plus de gourmandise, mais c’est facultatif !

Pommes de terre cuisson allemande

Publié dans Légumes

Partager cet article
Repost0

Fricassée d’escargots au Riesling

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Fricassée d’escargots au Riesling

Plus « light » que les escargots au « beurre d’ail », cette recette parfumée enchantera tous vos hôtes !

Facile et assez rapide, voilà ne recette qui peut se préparer à l’avance et se réchauffer au dernier moment.

Évidemment d’autres vins blancs feront parfaitement l’affaire.

 

Pour 4 personnes

 

  • 4 douzaine d’escargots ou petits gris déjà cuits (je les prend en conserve ou en bocal)
  • 8 champignons de Paris
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 4 CàS de crème
  • 20cl de vin blanc
  • des herbes : persil ou ciboulette
  • de l’huile d’olive et du beurre
  • du sel et du poivre

 

Personnellement je rince les escargots sous l’eau froide et je réserve.

Peler et hacher les échalotes et l’ail

Laver les champignons, les couper en morceaux et les faire suer dans une poêle avec un peu de beurre et de l’huile d’olive. (5 mn) réserver les.

Fricassée d’escargots au Riesling

Dans la même poêle, faire revenir le hachis d’échalote et d'ail quelques minutes puis rajouter les champignons, les escargots, le vin blanc et la crème. Et mélanger.

Fricassée d’escargots au Riesling

Cette préparation peut parfaitement attendre : il ne restera plus qu’à la réchauffer au dernier moment.

Juste avant de servir, réchauffer à feu vif la fricassée au moins 5 minutes, voir plus en fonction de l’onctuosité que vous désirez pour la sauce.

 

Servir bien chaud et saupoudrer d’herbes ciselées.

Partager cet article
Repost0

Cheese cake sans croûte ni pâte

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Cheese cake sans croûte ni pâte

 

Cheese cake particulièrement facile et rapide à préparer. Très onctueux avec sa croûte brune en surface et un peu caramélisée sur les bords, voilà un dessert qui plaît à tout le monde.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 275g de St Môret ou Philadelphia ou tout autre fromage frais
  • 60g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 20cl de crème liquide
  • 1 cac de jus de citron
  • le zeste d’un demi citron
  • 1 pincée de sel fin
  • 10g de farine
  • 2 œufs

une noisette de beurre pour le moule

 

Four à 210°c

 

Cette préparation peut se faire au fouet dans un saladier, dans un robot pâtissier ou au Thermomix, le principe est de bien battre le tout afin d’avoir une crème bien lisse et sans grumeaux.

Donc fouetter le fromage frais avec les sucres, la crème, le jus de citron et le zeste, et la pincée de sel.

Ajouter les œufs et fouetter, enfin ajouter la farine tamisée et fouetter.

Beurrer le moule et saupoudrer de sucre, cela permettra d’avoir une petite croûte caramélisée sur le fond et les bords.

Verser l’appareil dans le moule et faire cuire pour 45 minutes

Cheese cake sans croûte ni pâte

Voici ce que l’on constate au bout de 15 minutes de cuisson

Cheese cake sans croûte ni pâte

et au bout d’une demi heure : la surface devient brune.

Cheese cake sans croûte ni pâte

Laisser refroidir dans le moule puis démouler.

Cheese cake sans croûte ni pâte

Publié dans Desserts

Partager cet article
Repost0

Makis en feuilles de riz au thon

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Makis en feuilles de riz au thon

Pour varier des makis en feuilles de nori, voici ces makis tout aussi simples à préparer.

Pour 5 personnes ( 5 rouleaux)

 

  • 5 feuilles de riz (22cm de diamètre)
  • 1 nid de vermicelles de riz
  • 220 g de thon au naturel émietté
  • 2 cuillères à soupe de mayonnaise
  • 1 concombre émincé finement
  • 1 carotte coupée finement ou râpée
  • de l'aneth, de la coriandre, etc..
  • de la sauce soja

 

Cuire les vermicelles de riz comme indiqué sur le paquet ! Puis les rincer à l’eau froide et les égoutter. Réserver.

Mélanger le thon avec la mayonnaise.

Tremper les feuilles de riz dans de l’eau, les placer sur un torchon humide ou comme moi sur un support fait pour !

Étaler dans la partie basse de chaque feuille de riz les rondelles de concombre, le thon, une peu de vermicelle de riz et un peu de carotte râpée. Saupoudrer d’herbes.

Makis en feuilles de riz au thon

Rouler bien serré les feuilles pour obtenir 5 rouleaux.

Makis en feuilles de riz au thon

Découper ces rouleaux pour en faire des makis et servir avec de la sauce soja

Makis en feuilles de riz au thon

Publié dans Entrées froides

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>