750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bouchées apéritives à l’emmental et au curry

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Bouchées apéritives à l’emmental et au curry

Besoin d’un apéritif de rapide avec des ingrédients faciles : cette recette est faite pour vous !

 

Pour réaliser cette trentaine de bouchées moulées dans ces empreintes à petit four, il faut :

 

  • 1 œuf
  • 15cl de crème liquide
  • 2 CàS de farine
  • 70g d’emmental râpé
  • 2 CàS de curry

 

Four à 180°C

 

Dans un saladier, battre l’œuf et lui ajouter la crème liquide, puis délayer petit à petit la farine. Enfin rajouter l’emmental et le curry et bien fouetter le tout.

Assaisonner avec le sel et le poivre, et verser dans les empreintes.

Bouchées apéritives à l’emmental et au curry

Enfourner pour 15 minutes.

 

Vérifier les bouchées soient bien dorées et les servir chaudes.

Bouchées apéritives à l’emmental et au curry
Partager cet article
Repost0

Le tablier de ma Grand Mère

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Le tablier de ma Grand Mère

En surfant sur Internet, j’ai trouvé par hasard ce texte qui m’a bien touchée et je voulais vous le faire partager: 

 

HISTOIRE DU TABLIER

DE GRAND-MÈRE !

Je crois que les jeunes d’aujourd’hui ignorent ce qu’est un tablier...  

Vous souvenez-vous du tablier de votre grand-mère ! 

Les mères et grand-mères portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes de rechange.  

En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier habituellement en coton qu’une robe, une blouse ou une jupe, faites d’autres tissus.  

Le principal usage du tablier de grand-mère était donc de protéger la robe, mais en plus de cela:    

il servait de gant pour retirer un plat brûlant du fourneau, bien avant l’invention des « mitaines à fourneau ».

Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer,  

et parfois les œufs à moitié éclos, que maman déposait dans un fourneau tiède afin de faciliter leur éclosion.  

Quand il y avait de la visite, le tablier servait d'abri aux enfants timides… d’où l’expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère» .

Par temps frais , maman le relevait pour s’y emmitoufler les bras et les épaules. > > Par temps chaud, alors qu’elle cuisinait devant le poêle à bois, elle y épongeait la sueur de son front.  

Ce bon vieux tablier faisait aussi office de soufflet, alors qu’elle l’agitait au dessus du feu de bois pour le ranimer.  

C'est lui qui servait à transbahuter pommes de terre et bois sec jusque dans la cuisine.  

Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes ; après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.  

En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. 

Quand des visiteurs arrivaient à l’improviste, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l'heure du repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, c’était signe que le dîner était prêt,

et les hommes aux champs savaient qu'ils devaient passer à table.  

Grand-mère l'utilisait aussi pour sortir la tarte aux pommes du four et la poser sur le rebord de la fenêtre, afin qu'elle refroidisse ;

de nos jours sa petite fille l’y pose aussi, mais pour la décongeler...  

Autres temps, autres meurs!  

Il faudra de bien longues années, avant que quelqu'un invente un vêtement,

qui puisse rivaliser avec ce bon vieux tablier utile à tant de choses.  

 

Danger ?  

On deviendrait bien fou aujourd’hui rien que de songer à la quantité de microbes qui pouvaient s’accumuler sur le tablier en une seule journée !  

En réalité ,  

a seule chose que les enfants de l’époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman,     

c’est de l’amour ! 

heartheartheart

 

 

Publié dans Mes astuces

Partager cet article
Repost0

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Encore une tarte vraiment bien gourmande : on en raffole ! Une préparation en 5 minutes si on utilise des produits du commerce déjà tout prêts. Sinon, comme moi il faudra faire la pâte brisée, casser les noisettes, les torréfier puis enlever la peau et enfin les mixer, mais pour un super résultat !

 

Pour 6 personnes :

  • 1 pâte brisée
  • 1 œuf
  • 100g sucre
  • 20cl crème
  • 200g noisettes moulues
  • 40g noisettes en petits morceaux pour la décoration sur la tarte

Four à 180°c

 

Dans un saladier, mélanger l’œuf et le sucre, puis ajouter la crème et enfin la poudre de noisettes

Foncer un moule à tarte avec la pâte brisée. Couler la préparation à la noisette dans le moule, saupoudrer des éclats de noisettes et enfourner pour 30 minutes.

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Pour ma pâte brisée que je fonce dans un moule de 22cm de diamètre:

150g de farine, 75g de beurre, 5cl d’eau et 1 CàS de sucre

 

Tarte aux noisettes hyper gourmande !

Publié dans Desserts

Partager cet article
Repost0

Sablés aux fraises et au Nutella

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Sablés aux fraises et au Nutella

Hyper simple à préparer et super bon à goûter, ces sablés feront un dessert très joli à présenter.

De plus ils peuvent se conjuguer avec beaucoup d’autre fruits : framboises, banane, poire, kiwi, pommes caramélisées au beurre etc.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 12 sablés bretons ou autre biscuits ou galettes (compter 25g de biscuit par personne)
  • 40g de beurre
  • 4 CàS de Nutella ou de pâte à tartiner
  • quelques fraises
  • de la chantilly toute prête ou crème entière avec du sucre
  • du chocolat à râper ou du cacao en poudre pour la décoration

 

Préparer en premier la base du sablé : c’est la seule chose à préparer un peu à l’avance pour qu’elle ait le temps de durcir.

Écraser les galettes bretonnes (ou les mixer dans un petit mixer) . Ajouter le beurre fondu et mélanger afin d’obtenir comme une pâte à crumble (genre sablage)

la répartir dans les emporte pièces que l’on aura posé sur une silpat au autre papier sulfurisé.

(si vous le faites directement dans les assiettes de présentation, le sablé risque de « coller » à l’assiette) et tasser afin d’aplanir ce socle. Passer au frigo pour au moins 1/2 heure.

 

Sortir les sablés du frigo, retirer les emporte pièce, et mettre les sablés sur le plat à servir ou directement dans les assiettes à dessert.

Mettre une cuillère à soupe de Nutella dessus et bien l’étaler.

Disposer harmonieusement les fraises coupées en rondelles.

Mettre un peu de chantilly dessus et saupoudrer de chocolat.

On peut toujours décorer avec des feuilles de menthe…

 

Sablés aux fraises et au Nutella

Mes conseils : mes emporte pièces pour cette recette font 8 cm de diamètre, et les paquets de galette bretonne pèsent 125g, j’ai donc, une fois, mis tout le paquet et finalement le résultat fut que j’ai trouvé le socle trop épais.

De même, une autre fois j’ai utilisé des palets bretons, trop gras et sucrés , résultat moins craquant, donc moins terrible.

Publié dans Desserts

Partager cet article
Repost0