Sablés aux fraises et au Nutella

Publié le par Cuisine Belle et Fine

Sablés aux fraises et au Nutella

Hyper simple à préparer et super bon à goûter, ces sablés feront un dessert très joli à présenter.

De plus ils peuvent se conjuguer avec beaucoup d’autre fruits : framboises, banane, poire, kiwi, pommes caramélisées au beurre etc.

 

Pour 4 personnes :

 

  • 12 sablés bretons ou autre biscuits ou galettes (compter 25g de biscuit par personne)
  • 40g de beurre
  • 4 CàS de Nutella ou de pâte à tartiner
  • quelques fraises
  • de la chantilly toute prête ou crème entière avec du sucre
  • du chocolat à râper ou du cacao en poudre pour la décoration

 

Préparer en premier la base du sablé : c’est la seule chose à préparer un peu à l’avance pour qu’elle ait le temps de durcir.

Écraser les galettes bretonnes (ou les mixer dans un petit mixer) . Ajouter le beurre fondu et mélanger afin d’obtenir comme une pâte à crumble (genre sablage)

la répartir dans les emporte pièces que l’on aura posé sur une silpat au autre papier sulfurisé.

(si vous le faites directement dans les assiettes de présentation, le sablé risque de « coller » à l’assiette) et tasser afin d’aplanir ce socle. Passer au frigo pour au moins 1/2 heure.

 

Sortir les sablés du frigo, retirer les emporte pièce, et mettre les sablés sur le plat à servir ou directement dans les assiettes à dessert.

Mettre une cuillère à soupe de Nutella dessus et bien l’étaler.

Disposer harmonieusement les fraises coupées en rondelles.

Mettre un peu de chantilly dessus et saupoudrer de chocolat.

On peut toujours décorer avec des feuilles de menthe…

 

Sablés aux fraises et au Nutella

Mes conseils : mes emporte pièces pour cette recette font 8 cm de diamètre, et les paquets de galette bretonne pèsent 125g, j’ai donc, une fois, mis tout le paquet et finalement le résultat fut que j’ai trouvé le socle trop épais.

De même, une autre fois j’ai utilisé des palets bretons, trop gras et sucrés , résultat moins craquant, donc moins terrible.

Publié dans Desserts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article